Comment préparer son jardin avant l’hiver ?

Comment préparer son jardin avant l’hiver ?

L'hiver arrive à grands pas, l’automne est donc la saison où il faut penser à protéger votre jardin avant le grand froid, le givre et la neige.

Jardinage

jardinage

L'hiver arrive à grands pas, l’automne est donc la saison où il faut penser à protéger votre jardin avant le grand froid, le givre et la neige. Si l'hiver est une période de repos pour le jardin, il présente une multitude de menaces pour vos végétaux qu'il faut protéger. Tout se voit, et pas toujours sous son meilleur jour : un nettoyage s’impose sinon gare à la déprime. Attention à ne pas avoir à faire en catastrophe tout ce qui aurait pu être fait à la morte saison au lieu de profiter tranquillement du printemps. La fin d'automne est l'occasion parfaite pour désherber, tailler et protéger des intempéries. Ces tâches vous passionnent peu ? Elles vous paraissent trop dures pour vous. Vous n'avez pas le temps ? Vous avez surtout peur de mal faire ? Pourquoi ne pas faire appel aux bonnes personnes pour tout ou partie de ces travaux ? 

Besoin d'aide pour préparer votre jardin avant l'hiver, faites appel à un jobeur !

Désherber ne rime plus avec corvée !

Le désherbage est important pour l'esthétique et pour limiter la prolifération des mauvaises herbes. Il vaut mieux alors éliminer les racines. Cela devient vite une corvée. On évitera de bêcher pour ne pas couper les racines, et on préférera biner, ou plutôt sarcler, pour ameublir le sol plus doucement et arracher ainsi les mauvaises herbes. Bonne pratique : la grelinette, fourche bêche à deux manches, sollicite moins le dos et facilite grandement le désherbage manuel. Et dans le gazon, un simple évide-pomme peut faire office de couteau à désherber. L’utilisation de désherbants est une technique peu fatigante mais rarement écologique et parfois désastreuse. Il existe heureusement des désherbants bio et des désherbants sélectifs qui n’éliminent que certains types de plantes, mais il vaut mieux faire appel à quelqu'un qui maîtrise les produits, les dosages et la manière de les répandre. Cela reste le plus pratique pour traiter tout un gazon. Bon plan désherbage facile : verser l’eau de cuisson des légumes encore chaude sur les vilaines mottes d’herbes. C’est plus ou moins un précurseur du brûle-herbe, peu fatigant, mais qu’il faut passer plusieurs fois. Astucieuse, la solarisation consiste à recouvrir le sol d'une bâche opaque. Du carton peut faire l'affaire. Cette pratique est bien adaptée aux réorganisations, comme agrandir le potager ou un massif au détriment de la pelouse. C'est une méthode rapide dans sa mise en œuvre et qui ménage le dos : le temps travaille pour nous ! Bon plan jardin avant l'hiver : le paillage évite la repousse et peut être esthétique l'hiver, comme les écorces par exemple. Et certaines plantes décoratives empêchent les mauvaises herbes de pousser, comme les phlomis par exemple. Autant de travail en moins par la suite.

Besoin d'aide pour désherber le jardin avant l'hiver, faites appel à un jobeur !

Tailler en toute facilité

Un jardin, c'est aussi une dimension verticale : arbres, arbustes et haies structurent l'espace, protègent de la vue, du vent et du soleil. Mais bien sur, ça pousse ! Pas toujours de façon bien ordonnée. La fin d'automne est une période favorable pour la taille : avec la descente de sève, la taille est moins traumatisante, la perte des feuilles facilite l'opération. Bien réalisée, une taille à l'automne va dynamiser la pousse et la floraison future. Mais attention, tout dépend des sujets et du moment : ni trop tôt, ni trop tard. Une mauvaise taille sabordera une saison ! Cela reste cependant une opération qui peut s'avérer délicate, et souvent fatigante, voire dangereuse. Tout le monde n'est pas un maestro du taille-haie ! Donc n'hésitez pas à faire appel à des personnes bien au fait de la taille des haies, des arbres et arbustes. La tendance qui fait fureur dans les jardins : la taille en transparence permet de créer plusieurs plans dans les massifs. La taille laisse par principe des déchets verts parfois encombrants. Très encombrants quand il s'agit de la taille d'une haie importante. Encore plus encombrants lorsque vous avez décidé de couper une haie, qu'elle soit trop vieille et toute mitée, ou malade, ou même qu’elle vous sorte par les yeux ! Généralement ces déchets se compostent mal, même broyés, et sont souvent trop volumineux : il faut les porter à la décharge. Quoi de plus agréable que de faire appel à quelqu’un pour cette opération bien rébarbative. Un bon plan : comme pour les feuilles, passez votre tondeuse sur les petits branchages et ramassez facilement un excellent paillage !

Besoin d'aide pour tailler les haies avant l'hiver, faites appel à un jobeur !

Protéger pour mieux les retrouver

L’hiver, le froid peut être intense. Généralement les feuillus caducs résistent bien, mais certaines espèces sont gélives. Les persistants et les plantes provenant d'horizons plus cléments craignent le froid. Un objectif pour gagner quelques degrés, c’est d’éviter le vent et la tombée de l’humidité. Bonne pratique : repérer les endroits les plus abrités du jardin pour les sujets les plus fragiles. Une plante, on l'oublie souvent, comprend deux parties : celle qu'on voit et qu'on aime, et le système racinaire qui lui permet de vivre. Protéger les racines du gel profond du sol est souvent vital. On paillera donc le pied des plantes de pleine terre, sans toutefois l’asphyxier, et on pensera à rentrer ou abriter les plantes en pot. Bonne pratique lorsqu’on ne dispose ni de serre ni de véranda : regrouper et emmitoufler vos pots avec du papier bulle ou du papier journal. Isolez également les pots du sol. Pour protéger les parties aériennes des plantes, il faut utiliser des voiles d’hivernage. Le voile d’hivernage en tissu synthétique non tissé, généralement blanc, se trouve facilement. Il est conçu pour rester perméable à l’air et à l’eau, et laisser passer la lumière. On entourera de deux ou trois épaisseurs les sujets très fragiles. Pour les grands sujets, la pose du voile peut s’avérer délicate : il peut être nécessaire d’utiliser une armature. Ils doivent être arrimés pour résister au vent. N’hésitez pas à vous faire aider. Une astuce contre les gelées tardives : remettre le voile d’hivernage protègera les bourgeons à peine éclos. 

Besoin d'aide pour protéger arbres et arbustes avant l'hiver, faites appel à un jobeur !


Voilà, l'hiver approche, et vous avez bien protégé votre jardin. Il est important de bien terminer le travail : les outils doivent être nettoyés et rangés. Vous pouvez attendre maintenant le retour des beaux jours et le réveil de votre jardin.