Comment protéger mes enfants face aux dangers d’internet ?

Comment protéger mes enfants face aux dangers d’internet ?

Internet est devenu de nos jours, l’un des principaux canaux pour s’instruire et se divertir. Toutefois, cette source d’informations immense peut s’avérer dangereuse pour les plus jeunes, avec les cybercriminels et harceleurs. Découvrez comment protéger les enfants face aux dangers d’internet.

Ma famille


Les dangers d’internet

Lorsque les enfants naviguent sur divers sites internet, des messages intrusifs peuvent apparaître à tout moment. Ces messages sont généralement des spams ou des publicités qui peuvent conduire soit vers des sites e-commerce aux promesses mensongères, soit vers des sites de rencontres ou encore vers des liens contenant des virus.

Les enfants sont généralement livrés à eux-mêmes lorsqu’ils souhaitent se divertir sur internet. Ils peuvent donc suite à des recommandations, tomber sur des sites de téléchargement illégal, des sites de paris en ligne, de contenus violents et haineux voire même de vente de drogue ou d’armes ! Exposés à des personnes mal intentionnées, les enfants peuvent être victimes de cyber-harcèlement. C’est le cas aussi par le biais des réseaux sociaux, lorsqu’il s’agit d’harcèlement à l’école. Découvrez comment leur en parler à travers cet article.

Un enfant qui gère son profil sur les médias sociaux ou entretient des conversations avec des inconnus n’a pas forcément idée de l’importance des informations qu’il partage. Ces dernières peuvent plus tard être utilisées contre lui sous forme d’intimidation.

Divers signes d’un enfant harcelé (sur internet ou non) permettent de mettre la puce à l’oreille des parents. Ces signes sont entre autres : une nervosité naissante ou un changement brusque de comportement après la réception d’un message ou d’un coup de fil, un manque d’enthousiasme à aller à l’école et à étudier, un renfermement ou encore des symptômes physiques tels que la prise ou la perte de poids, des maux de tête, des nausées ou des troubles du sommeil.

Les moyens pour protéger ses enfants

Sensibilisez vos enfants sur les dangers d’internet. Profitez-en pour leur demander comment ils utilisent le net et activez le contrôle parental. Ainsi, vous vérifierez si les sites qu’ils visitent et les jeux auxquels ils jouent sont bien de leur âge. Dans le même sens, faites-leur comprendre les informations qu’ils ne peuvent pas communiquer en public (adresse, numéro de téléphone, e-mail, etc.). Ils devront également vous tenir au courant à chaque fois qu’un inconnu entame la conversation avec eux ou qu’ils tombent sur des contenus (textes, images, vidéos) choquants.

Appliquez un contrôle parental et/ou un filtre dans les paramètres des navigateurs et sur les plateformes qu’ils utilisent (Youtube par exemple). Vous déciderez alors d’une liste de sites auxquels ils pourront avoir accès et de restreindre le contenu. Dans ce sens, il est recommandé de limiter le nombre d’appareils connectés dans la maison. Dans le meilleur des cas, gardez tous les ordinateurs et tablettes de la maison dans un lieu précis. Vous pourrez ainsi avoir plus de facilité à surveiller leur usage.

Si cela est possible, créez vous-même leurs mots de passe (complexes) qu’ils n’auront pas le droit de changer. Sur les réseaux sociaux, assurez-vous que leurs paramètres de confidentialité soient correctement réglés de sorte à assurer leur sécurité. Par ailleurs, imposez-leur une durée maximale de connexion par jour.

Et si malgré toutes les précautions mises en place, vous les surprenez à ne pas respecter vos consignes, désactivez leurs comptes de réseaux sociaux pour un bon moment.

Les services utiles face au cyber-harcèlement

Que vous soyez en France, en Belgique ou en Suisse, vous pouvez porter plainte au poste de police le plus proche de chez vous en cas de cyber-harcèlement.

En France, la CNIL détaille à travers son site internet https://www.cnil.fr/fr/reagir-en-cas-de-harcelement-en-ligne, les démarches à suivre en cas de harcèlement en ligne.

En Belgique, il existe un numéro gratuit et anonyme ; le 103. Il s’agit d’un service lié à la police à contacter en cas de harcèlement sur internet.

En Suisse, la PSC ou Prévention Suisse de la Criminalité est joignable au 031 320 29 50 afin de démarrer les procédures requises en cas de cyber-harcèlement.

Si vous devez sortir et laisser vos enfants seuls à la maison, faites appels aux baby-sitters de la communauté Youpijob pour qu’un adulte responsable garde un œil sur eux. Sélectionnez les profils proches de chez vous et basez-vous sur les évaluations clients pour faire votre choix.

Articles similaires

Quelles informations laisser à la baby-sitter ?

Vous avez enfin réussi à trouver la « bonne » baby-sitter ! Pour être sûr de partir le cœur léger...

Activités manuelles pendant les vacances de Noël

Il fait froid, il fait gris, et vous avez besoin d’occuper vos loulous pendant ces fêtes de fin d...

DIY Fabriquer un calendrier de l’Avent

Vos enfants ne tiennent plus en place avec l’approche de Noël ? Réalisez un calendrier de l’Avent...

Besoin d'aide ? Trouvez quelqu'un pour vous aider

Demander un service

Réalisez des jobs et augmentez vos revenus

Devenir jobeur