Bob le bricoleur, un peu… beaucoup… passionnément ?

Bob le bricoleur, un peu… beaucoup… passionnément ?

Selon une étude récent, plus de huit français sur dix considèrent....

Bricolage


Ne jetons plus, bricolons !

Selon une étude récente (Perception et pratiques des français en matière de réparation des produits – juillet 2014 Etude réalisée pour l’ADEME par l’IFOP), plus de huit français sur dix considèrent que la réparation d’objet est « un mode de consommation d’avenir. Cet avis est justifié essentiellement sur la base d’arguments économiques liés à la nécessité de consommer autrement en temps de crise, d’où l’importance de l’approche économique pour la promouvoir davantage que l’approche environnementale qui apparaît dans un second temps ».

 Image title

En bref, nous considérons majoritairement que réparer Nono le petit robot est essentiellement pour faire des économies, c’est notre principale motivation au bricolage nonobstant une implication plus « noble », écologique, dans le but de réduire la quantité des déchets que nos chers objets produisent. 

Alors d’accord nous sommes économes mais cet engouement pour les « travaux manuels » est aussi motivé par notre envie, notre besoin de faire des choses par nous même. Qui n’a jamais crâné avec un « c’est moi qui l’ai fait » ?

En 2006 nous étions 34% à bricoler, jardiner, décorer pour 40% en 2010 (baromètre Observatoire Cetelemen-Ifop)

Oui le français s’enthousiaste à l’idée de manier le pinceau, décoller le papier peint, araser ou maroufler… ça vous en bouche un coin ?


Bon alors bonne nouvelle ou pas ?

On limite les dégâts en réparant nos objets cassés pour les utiliser de nouveau. Ça évite de racheter neuf et ça évite de jeter ! Deviendrions-nous éco-responsables sans le vouloir ? Les magasins de bricolage fleurissent comme des marguerites et suscitent l’intérêt avec des ateliers de bricolage, des articles et tutoriels sur internet. Du coup, qu’est ce qu’on fait ? 

En 2010 le budget moyen consacré au bricolage était de 493€ en 3 mois… Et puis on discute de la bricole, on se rencontre, on s’entraide jusqu’à construire ensemble des maisons, on se sert du savoir-faire de chacun. Ça, on aime vraiment bien bien bien chez Youpijob !

Image title

En Europe, les français se situent parmi les plus bricoleurs, nous montrons un appétit supérieur à tous les autres pays. 63% des français ont fait des travaux manuels, de la décoration ou du jardinage au cours des 12 derniers mois, contre 12% des espagnols et 13% des italiens (selon l’Etude du Credoc Consommation et mode de vie - juillet 2014). On ne fait pas la course pour être les 1ers mais quand même on est bon !

Et quand on y pense… Il y a encore quelques années c’était une histoire d’homme la bricole ! Mais aujourd’hui les femmes frôlent (juste pour ne pas me faire censurer par mon responsable…) l’égalité avec les hommes ! Les femmes prennent le « pouvoir » ! Flavien Neuvy, responsable de l’Observatoire Cetelem : « Comme dans l’automobile et l’immobilier, les femmes prennent la main. Les magasins de bricolage qui ont compris cette évolution consacrent plus de place à la déco. Et les émissions de télévision spécialisées dans la rénovation cartonnent » 

Image title

You can do it ! Girls power ! (et ça c’est parce que c’est une femme qui écrit l’article ;)

Pour les moins bricoleurs il y a les sorties de la semaine : Salon de la Rénovation du 6 au 8 février 2015 Parc des Expositions de la Porte de Versailles 

http://urlz.fr/1pkE